Un carnet de recherche sur Clotilde de Vaux, proposé par Michel Blanc

Michel Blanc
Michel Blanc
Michel Blanc, sociologue, membre de la Maison d’Auguste Comte et Secrétaire  Général de la Bibliothèques des Amis de l’Instruction du troisième arrondissement de Paris, nous propose un nouveau Carnet de Recherche consacré à Clotilde de Vaux, l’égérie d’Auguste Comte .
Clotilde de Vaux (maison d'A. Comte,Paris)
Clotilde de Vaux (maison d’A.Comte,Paris)

 

Il s’agit de présenter des informations inédites, peu connues ou mal comprises, permettant d’interroger le rapport hommes/femmes au dix-neuvième siècle en France à partir d’une relation très forte et très singulière entre un philosophe marquant de cette époque : Auguste Comte et une jeune femme remarquable à la destinée tragique : Clotilde de Vaux. Des éléments importants du cadre personnel et familial d’existence, des ambitions littéraires, des idées sociales et religieuses, de la maladie et de l’attitude devant la mort ; en un mot de la psychologie et de la philosophie de vie de Clotilde de Vaux seront présentés au fur et à mesure de l’avancement des travaux. Nous nous efforcerons de contextualiser ces recherches en faisant appel à des données de type sociologiques et à des mises en perspectives comparativistes. L’influence de Clotilde de Vaux sur la vie, la pensée et l’oeuvre de Comte; les idées personnelles et le pré-féminisme de cette égérie restent encore insuffisamment évaluées ou doivent être réévaluées. C’est à cette évaluation et réévaluation que sera consacré ce carnet de recherche.

 

Ce carnet est accessible en cliquant ICI.

 

Les commentaires sont fermés.