Sur le Carnet de recherches : Le cas de Jules Radu et des bibliothèques communales (1846-1852)

Agnès Sandras nous propose un article  sur le Carnet de Recherche  : traitant des enjeux éditoriaux des lectures populaires et centré sur  Jules Radu et son projet de bibliothèques communales (1846-1852) .

Les éditeurs s’intéressent vivement à l’idée d’ouvrages rédigés spécialement pour l’instruction du peuple, ou de collections à bon marché qui figureraient dans les bibliothèques communales. Parmi eux, certains flairent une aubaine. C’est le cas de  l’auteur Jules Radu, qui a produit tant de documents vantant sa philanthropie que l’on a pu croire à tort  un siècle plus tard qu’il avait été le précurseur de Jean Macé2 … Redonner sa véritable place à Jules Radu permet de plonger au cœur des débats complexes et des initiatives singulières en matière de  lectures et bibliothèques destinées au peuple dans la décennie qui a précédé la fondation des bibliothèques populaires.

Nouvelles méthodes. Lecture, écriture, calcul, grammaire, géographie, histoire générale, par Jules Radu,… Paris, chez l’auteur, 1868. Gallica (BnF).

Les commentaires sont fermés.