L’épuration des bibliothèques populaires de Saint-Etienne (1940-1944)

Sur le carnet de recherche, Antoine Bertrand nous propose cet article :

 

Il sera publié dans le prochain numéro (n°68) que la revue Saint-Étienne, Histoire et Patrimoine dédie aux « Librairies et Bibliothèques ». Il peut constituer une introduction au mémoire de recherche que j’ai consacré à la situation des bibliothèques publiques de Saint-Étienne pendant la Seconde Guerre mondiale1. Ce mémoire est consultable à la Médiathèque Tarentaize (Service Patrimoine) et aux Archives Municipales de Saint-Étienne.

Catalogue des bibliothèques populaires de la ville édité en 1887. Source BM Saint-Etienne : FAR C18(19). Cliché: A. Bertrand

 

L’épuration des bibliothèques populaires de Saint-Etienne (1940-1944).

Durant plus d’un siècle, les bibliothèques populaires stéphanoises ont constitué un puissant outil municipal au service de la promotion de lecture en milieu populaire. Longtemps resté en marge de l’histoire du livre et des bibliothèques, le modèle des bibliothèques populaires fait l’objet d’un regain d’intérêt depuis quelques années : en témoignent de nombreuses publications et travaux universitaires, ainsi que la patrimonialisation d’une « bibliothèque populaire témoin » par la Médiathèque Tarentaize. En attendant une grande exposition qui permettrait aux Stéphanois de redécouvrir la richesse et l’originalité de ces bibliothèques, cet article se propose de retracer leur histoire en se focalisant sur les tensions politiques qui se cristallisèrent autour de ce symbole républicain en étudiant un événement historique méconnu : l’épuration des bibliothèques populaires de Saint-Étienne pendant la Seconde Guerre mondiale.

Vous pouvez lire l’intégralité du billet en cliquant  ICI
Antoine Bertrand a retracé dans une émission radiophonique le sort des bibliothèques populaires de Saint-Etienne pendant la Seconde Guerre mondiale. On peut l’écouter ICI, et prolonger ainsi le plaisir de la lecture de son récent billet sur cette question.

Les commentaires sont fermés.