Soirée d’octobre 2016 : Quelques bibliothèques populaires en France de 1860 à 1881

Arlette Boulogne

présente

Quelques bibliothèques populaires en France de 1860 à 1881 : quelques dates, quelques hommes et des images.

Le jeudi 6 octobre 2016 à 19 h 30

Autour de l’ouvrage Des livres pour éduquer les citoyens. Jean Macé et les bibliothèques populaires, 1860-1881.

arlette-boulogne-des-livres

Le mouvement d’éducation populaire, contemporain de l’apparition de la classe ouvrière au XIXe siècle, a pour objet principal l’éducation de tous, et la création de bibliothèques populaires est une de ses premières formes d’action, bibliothèques qui « ont pour but de répandre le goût de la lecture et de l’instruction parmi le peuple, en mettant des livres à la portée de tous » .  Mais Jean Macé précise : « De quoi est-il question d’ailleurs dans l’établissement des bibliothèques populaires ? De relever le niveau intellectuel des classes laborieuses ».

De la Bibliothèque des amis de l’instruction du IIIe à la Société Franklin, puis la Société des bibliothèques communales du Haut-Rhin et la Ligue de l’enseignement, plusieurs acteurs seront évoqués : le pasteur Brétégnier, Jean Macé, Hachette, Hetzel, Jules Verne. Nous verrons aussi la vie de ces bibliothèques, leurs fonctionnements, leurs évolutions, leurs difficultés.

Pour écouter l’enregistrement  :

Arlette Boulogne, Maîtresse de conférences en sciences de l’information et de la communication, spécialiste de l’éducation populaire  et de la bibliographie, a été directrice de l’Institut national des techniques de la documentation (INTD) du CNAM.

Licence Creative Commons
Quelques bibliothèques populaires en France de 1860 à 1881 de Arlette Boulogne est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.

 

Les commentaires sont fermés.