Soirée de décembre 1997 : Aux sources de la lecture publique : l’oeuvre des Bons Livres de Bordeaux

Noë Richter

présente

 Aux sources de la lecture publique : l’Œuvre des Bons Livres de Bordeaux.

Bons livres

 Le premier manuel de bibliothéconomie populaire est vraisemblablement le Manuel de l’Œuvre des Bons Livres de Bordeaux (1834). Ce livre, œuvre de deux prêtres de Bordeaux au passé de réfractaires, convaincus cependant qu’il faut instruire le peuple, est extraordinaire par sa précision, son sens de l’organisation et son ouverture d’esprit. Ce texte théorique correspond à un réseau de bibliothèques paroissiales créées par le même Abbé Julien Barreau. Ce réseau couvre dans un premier temps tout le Bordelais pour essaimer, dans toute la France suite à un octroi d’indulgences. La bibliothèque populaire non scolaire est sortie de  « l’Œuvre des Bons Livres de Bordeaux » et il est tout à fait remarquable que cette création ecclésiastique ait été encyclopédique, publique et gratuite.

SL 89

Le 20 décembre 1997

Pour écouter l’enregistrement de la soirée de lecture :

Licence Creative Commons
Aux sources de la lecture publique : l’Œuvre des Bons Livres de Bordeaux. de Noë Richter est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.

Noé RICHTER Historien, président de la Société d’histoire de la lecture à l’Université du Maine. « Introduction à l’histoire de la lecture publique et à la bibliothéconomie populaire » 1995 Bernay A l’enseigne de la queue du chat. « La lecture et ses institutions : la lecture publique » 2 volumes Le Mans 1987-1989  

Les commentaires sont fermés.