Soirée de novembre 1990 : Balzac – Le Réquisitionnaire

Lucette Finas

présente

Une nouvelle de Balzac : Le Réquisitionnaire

Balzac : Le réquisitionnaire
Incendie Granville 1793

Conférence-lecture s’attachant à mettre en scène une double crise : le drame collectif de la Terreur et le drame individuel d’une mère qui essaie, dans un grand élan de passion et d’intelligence calculatrice, de sauver son fils émigré. La construction de la nouvelle est parfaite (unité de temps, de lieu et d’action) et, dans son dénouement tragique, le génie de Balzac se déploie : on ne sait si la comtesse meurt d’épuisement ou d’une surpuissance intuitive, son fils étant fusillé au même moment.

SL 39

Le 29 novembre 1990

Pour écouter l’enregistrement de la soirée de lecture :

Licence Creative Commons Balzac – Le Réquisitionnaire de Lucette Finas est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.

Lucette FINAS  Ecrivain, critique littéraire, elle enseigna à Paris 8 et fut directeur de programme au Collège international de Philosophie. Professeur invité à L’université de New York, on lui doit des romans (« Précaire » aux éd Digraphe ; « L’échec » aux éd. Farrago) et de  nombreux essais tels « Centrale pureté, quatre lectures de Mallarmé »

Les commentaires sont fermés.