Soirée de mars 1998 : Les émotions du quartier en 1848

Maïté Bouyssy

présente,

Le 26 mars 1998

Les émotions du quartier en 1848

Barricade Juin 1848 Rue Soufflot
Barricade Juin 1848
Rue Soufflot

Variations subtiles sur le sens de la barricade lors des “émotions” de 1848 dans le cœur de Paris (Saint Méri, Montorgueil, Rambuteau, Faubourgs du Temple et Saint-Antoine). La barricade, symbole de sécession, figure des “émotions” de peur et de colère et aussi de l’attente, de la suspension du temps. On ne défend pas la barricade, on en fait un acte politique, un geste symbolique …et les Gardes Nationaux en sont complices !

SL 93

Maïté Bouyssy

 

 

Maïté BOUYSSY 

Maître de conférences en Histoire culturelle, elle poursuit, au Centre de Recherches en histoire du XIXe siècle de l’Université de Paris 1, des travaux sur la mise en place de la contemporanéité (mémoire et politique) et de l’espace démocratique. Elle a publié le texte jusque là jamais retrouvé de « La guerre des rues » du Maréchal Bugeaud aux éditions Jean-Paul Rocher

 

 

 

 

 

Pour écouter l’enregistrement de la soirée de lecture :

Licence Creative Commons

Les émotions du quartier en 1848 de Maïté Bouyssy est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.

Les commentaires sont fermés.