Soirée de juin 2015 : Emile Gaboriau, père du roman judiciaire français

Virginie Fernandez

présente

Émile Gaboriau (1832-1873), le père du roman judiciaire français

le jeudi 4 juin 2015

Gaboriau : Monsieur Lecoq, L. Boulanger, Paris, 1884 - BNF-Gallica
Gaboriau : Monsieur Lecoq, L. Boulanger, Paris, 1884
BNF-Gallica
La naissance du roman policier avec L’Affaire Lerouge d’Émile Gaboriau en 1865 est liée à un ensemble de mutations sociales, culturelles et économiques. Les comprendre est essentiel de même que d’identifier les origines littéraires de ce nouveau genre. Gaboriau innove en mettant en place des personnages, des thèmes et des espaces devenus par la suite des lieux communs, notamment l’identification de la scène de crime qui répond à des codes précis.

Après avoir soutenu une thèse de doctorat sur la description des lieux de la fiction dans les romans policiers d’Emile Gaboriau, Virginie Fernandez vient de passer une année en tant que professeure assistante à l’Université de Nizwa en Oman. Elle se consacre à l’œuvre de Gaboriau mais s’intéresse également à d’autres romanciers populaires du XIXe siècle tels Paul Féval, Henry Cauvain et Gustave Aimard.

Pour écouter l’enregistrement de la soirée de lecture :

  Licence Creative Commons Émile Gaboriau (1832-1873), le père du roman judiciaire français de Virginie Fernandez est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.

Retour au programme des soirées de lecture …

Les commentaires sont fermés.