Soirée de juin 1997 : Paris change : Baudelaire, Nerval et quelques autres

Jean-Paul Avice

présente

Le Paris qui change, chez Baudelaire, Nerval et quelques autres

Baudelaire
Baudelaire

                                                                                                                         

Conférence d’une très subtile compréhension poétique de ce que fut Paris pour Baudelaire et Nerval qui voyaient la ville comme lieu possible d’accord. Pour Nerval, les seuls sites qu’il cherche dans Paris sont des lieux de nature, des lieux qui rappellent à ce citadin son enfance campagnarde et en recréent l’harmonie. Baudelaire, lui, accepte la ville comme lieu de la circulation, du mouvement, où la rencontre avec l’autre est possible. La nostalgie de Nerval prend appui sur la ville et rejoint la perte de l’enfance, de la raison. Celle de Baudelaire est interne, due à l’exil où la vie moderne contraint les êtres et il s’emploie à donner une majesté à tous les exclus peuplant la ville.

SL 88

Le 26 juin 1997

Pour écouter l’enregistrement de la soirée de lecture :

  Licence Creative Commons Le Paris qui change, chez Baudelaire, Nerval et quelques autres de Jean-Paul Avice est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.  

Jean-Paul Avice
Jean-Paul Avice

 

Responsable du Fonds Apollinaire à la Bibliothèque historique de la Ville de Paris, Jean-Paul Avice a publié, avec Claude Pichois, de nombreux ouvrages sur Baudelaire tels le « Dictionnaire Baudelaire »(2002) et la « Passion Baudelaire : L’ivresse des Images » (2003)

Les commentaires sont fermés.