Soirée de janvier 2019 : Louise Michel éducatrice ou l’école de la révolte , par Véronique Fau-Vincenti

Véronique Fau-Vincenti

présente

Louise Michel éducatrice ou l’école de la révolte

Louise Michel

Dès son plus jeune âge, Louise Michel s’est nourrie de Corneille, Molière et Bossuet qui figurent parmi ses lectures. Suivront également, dès ses 17 ans, Lamennais ou Hugo « son maitre ». Née bâtarde, dans un château délabré, d’une mère domestique et d’un père qui ne s’est pas déclaré, Louise Michel sera néanmoins adoptée par une famille de la petite noblesse gagnée aux idéaux républicains. Son éducation – partagée entre lecture auprès d’un maitre d’étude et espiègleries dans la campagne de Haute-Marne –  la prépara sans nul doute à faire d’elle une institutrice éclectique comptant parmi les pionnières de l’éducation nouvelle. De sa première classe ouverte en Haute-Marne jusqu’à celle attribuée en Nouvelle-Calédonie, lors des derniers mois de sa déportation, en passant par l’école de la rue Houdot où elle professa, nous suivrons l’itinéraire de cette femme rebelle et inventive dans sa quête libertaire et égalitaire..

Le jeudi 24 janvier 2019 à 19 h 30

Véronique Fau-Vincenti, Responsable des collections au Musée de l’histoire vivante de Montreuil, Historienne , Chercheure associée à l’Institut d’Histoire des Représentations et des Idées dans les Modernités (IRHIM – Lyon) et au Centre de recherche sociologique sur le droit et les institutions pénales (CESDIP).

Pour écouter l’enregistrement  :

 

Licence Creative Commons
Louise Michel éducatrice de Véronique Fau-Vincenti est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.

Les commentaires sont fermés.