Soirée de janvier 2004 : Auguste Comte : la science comme base spirituelle de l’ordre social


Michel Bourdeau

présente

Auguste Comte : la science comme base spirituelle de l’ordre social

 

Auguste Comte

Michel Bourdeau pose d’abord la question de savoir pourquoi les hommes s’intéressent à la science. Pour Auguste Comte, la motivation par la curiosité, pas le désir personnel de vérité n’est pas à retenir. C’est une position égoïste. La science demande à être cultivée comme base de l’ordre social. D’elle découle le couple indissociable progrès/ordre. À travers des lectures de textes de ce penseur de formation scientifique, l’exposé permet de découvrir les questions très pertinentes et toujours d’actualité posées par Comte, même si les réponses qu’il y apporte peuvent être contestables.

On retrouvera, sous forme écrite, le contenu de cette conférence dans l’ouvrage L’Idée de science au XIXè siècle, huit soirées de lecture à la Bibliothèque des Amis de l’instruction du IIIè arrondissement, publié sous la direction de Jacqueline Feldman aux éditions de l’Harmattan en 2006.
SL 130

Le 15 janvier 2004

Michel BOURDEAU

Chercheur à l’Institut d’histoire et de philosophie des sciences et des techniques (Université Paris I –ENS-CNRS) Il a publié divers ouvrages en philosophie de la logique ainsi que sur la pensée d’Auguste Comte.
“Pensée symbolique et intuition” PUF 1999, “Auguste Comte aujourd’hui” Kime 2003, “Les trois états : science, théologie et métaphysique chez Auguste Comte” Le Cerf 2006

Pour écouter l’enregistrement de la soirée de lecture :

Licence Creative Commons
Auguste Comte : la science comme base spirituelle de l’ordre social de Michel Bourdeau est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.

Les commentaires sont fermés.