Soirée de janvier 2002 : George Sand et l’Index

Philippe Boutry

présente

George Sand et l’Index

George Sand par Nadar
George Sand par Nadar

Les romans de George Sand ont occupé la Curie romaine pendant plus d’un quart de siècle car ils présentent une vision de la religion apparemment empreinte de formalisme catholique mais profondément sapée dans ses fondements par le Romantisme qui révoque les vérités les plus assurées et abandonne toute idée de vérité immuable. George Sand insiste sur la nécessaire réforme de l’Eglise et par son roman « Leila » inaugure sa présence sur les listes de l’Index, censure inefficace mais normative.

SL 114

Le  14 février 2002

Pour écouter l’enregistrement de la soirée de lecture :

Licence Creative Commons George Sand et l’index de Philippe Boutry est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International. « 

Philippe BOUTRY Président de l’Université Paris I – Panthéon- Sorbonne, Ancien élève de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm, Philippe Boutry est agrégé d’histoire et docteur d’État (sa thèse porte sur l’étude de la vie religieuse dans l’Ain au cours du XIXe siècle). Membre puis directeur des études d’histoire moderne et contemporaine à l’École française de Rome, de 1988 à 1994, il devient professeur des universités en 1994, à l’université Paris-Est Créteil Val de Marne où il enseigne, jusqu’en 2005, l’histoire contemporaine.Spécialiste d’histoire religieuse, culturelle et politique du XIXe siècle en France et en Italie, Philippe Boutry enseigne actuellement à l’université Panthéon-Sorbonne – qu’il a rejoint en 2005 – ainsi qu’à l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences Po). Membre du Centre d’histoire du XIXe siècle (universités Panthéon-Sorbonne et Paris-Sorbonne), il est également directeur d’études à l’EHESS où il a codirigé le Centre d’anthropologie religieuse européenne (CARE).

Les commentaires sont fermés.