Soirée de janvier 1988 : Graziella de Lamartine

 

Marie-Renée Morin

présente

 

Graziella de Lamartine : l’amour d’une vie

  Jules-Joseph Lefebvre, Graziella, The Metropolitan Museum of Art

La conférencière met en évidence l’importance du vécu dans l’écriture de Lamartine : son amour pour Antoniella la Napolitaine, le poids qu’il accorde à ses amis, le retentissement des événements politiques dans l’élaboration de ses œuvres. Dans « Graziella » où l’amour naît soudainement entre deux personnes d’âges et de classes sociales disparates, il décrit un sentiment cruel, humiliant la jeune fille dont la soumission pure le séduit et l’amène à la rupture tout à la fois. La même ambiguïté d’aristocrate se marque dans l’alternance d’admiration exaltée et de mépris qu’il exprime pour le peuple.

SL 23

 

Le jeudi 19 janvier 1988

Pour écouter l’enregistrement de la soirée de lecture :

Licence Creative Commons Graziella de Lamartine : L’amour d’une Vie de Marie-Renée Morin est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.  

Marie-Renée MORIN  Conservateur en chef honoraire à la Bibliothèque Nationale et spécialiste d’Alphonse de Lamartine, elle fut également soucieuse de rassembler des sources relatives à l’histoire de la France (ex : collecte de documents relatifs à mai 1968) Elle a entre autre publié la « Correspondance d’Alphonse de Lamartine » en 2004 (Paris)  

       

Les commentaires sont fermés.