Soirée de février 2018 : Les Temps Modernes, par Jacques Rancière

Jacques Rancière

présente

Les Temps Modernes

L’opinion intellectuelle dit que nous en avons fini avec les grands récits et avec le modernisme artistique. Il n’est pas sûr pourtant que nous ayons commencé à penser ce que recouvrent ces termes. Pour comprendre ce qui se joue dans les mouvements d’émancipation et dans le bouleversement des arts qui les accompagnent, il faut prendre en compte la double dimension du temps. Derrière l’image simple de la ligne tendue entre la passé et l’avenir, qui porte promesses et désillusions, il y a la hiérarchie des formes de vie séparant ceux qui ont le temps de ceux qui ne l’ont pas. Jacques Rancière montre comment la lutte contre ce partage des temps est au cœur des révolutions politiques et artistiques modernes et complexifie la trop simple apparence de la rupture entre l’ancien et le nouveau.

Le jeudi 7 février 2019 à 19 h 30

Jacques Rancière est un philosophe français, qui travaille principalement sur la politique et l’esthétique, professeur émérite à l’Université de Paris VIII (Saint-Denis). Élève de Louis Althusser, il participe en 1965 à Lire le Capital avant de se démarquer rapidement de son ancien professeur. Parallèlement, il se penche sur l’émancipation ouvrière, les utopistes du XIXè siècle (notamment Étienne Cabet). Il s’intéresse ensuite à l’ambiguïté du statut du discours historique dans Les mots de l’histoire. Rancière, qui est également cinéphile, proche des Cahiers du cinéma, explore les liens entre esthétique et politique.

 

Les conférences se déroulent dans les locaux de la Bibliothèque des Amis de l’Instruction, au 54 Rue de Turenne, à 19h30.

Entrée (et participation) libres, sous réserve de places disponibles (s’inscrire sur le formulaire de contact de « baiparis.org »)

Les commentaires sont fermés.