Soirée de février 1994 : Une véritable femme de lettres, la Comtesse de Ségur

Marie-Josée Strich

présente

Une véritable femme de lettres, la Comtesse de Ségur

Comtesse de Ségur
Comtesse de Ségur

La conférencière rend à la Comtesse de Ségur la place qu’elle mérite en tant qu’écrivain de qualité et elle donne à la littérature enfantine un statut de véritable genre littéraire en même temps que celui de vraie littérature. A travers les histoires qu’elle écrit pour ses petites-filles, la Comtesse décrit un monde ordonné et hiérarchisé qui fonctionne bien puisqu’il suppose acquis le respect mutuel. Les enfants sont amenés à respecter l’autorité intelligente (l’auctoritas opposée à la potestas) bienfaisante comme toute hiérarchie. Elle refuse l’inexactitude, a des obsessions littéraires (le feu ,la forêt, sources de dangers) et, dans un souci de réalisme, condamne la fiction. Publiée par Hachette dans la « Collection des chemins de fer » sous couverture rose pour enfants, l’auteur manie une langue très « grand siècle » qui se soucie essentiellement de parler vrai et se refuse aux mièvreries. Dans la première partie de son œuvre, elle se montre plus originale, plus violente, plus contestataire que ne le lui permit plus tard son fils, Monseigneur Gaston de Ségur. SL 65

Le jeudi 13 février 1994

Marie-Josée STRICH: Professeur de Civilisation française à la Sorbonne, Madame Strich anime la Société des amis de la Comtesse de Ségur. « La Comtesse de Ségur, une femme dans l’Ouest » Perrin 2000 « La Comtesse de Ségur et Lewis Carroll » Didier Erudition 1995 « La cuisine modèle de la Comtesse de Ségur » Bartillat 1999

Pour écouter l’enregistrement de la soirée de lecture :

  Licence Creative Commons Une véritable femme de lettres, la Comtesse de Ségur de Marie-Josée Strich est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.

Les commentaires sont fermés.