Soirée de février 1993 : La dictée – les Français et l’orthographe

Danièle Manesse

présente

L'orthographe

La Dictée

Les Français et l’orthographe, 1873 – 1987

L’âge d’or de l’orthographe a-t-il existé et est-il vrai  que « le niveau baisse », telles sont les questions auxquelles tente de répondre la conférence basée sur les recherches faites par D.Manesse avec A.Chervel, historien de l’éducation, et publiées chez Calman-Levy en 1989. Trois mille dictées faites au XIXe siècle ont été comparées aux mêmes dictées faites actuellement. Le texte utilisé est celui de la dictée de Beuvin d’Altenaille, inspecteur général de l’instruction primaire de 1873 à 1878. Une grille d’étude des différences de mots, d’orthographe, de localisations d’écoles, a permis de redresser les résultats pour avoir un élément valable de comparaison. La conclusion de l’étude s’avère étonnante car elle ne gratifie pas les enfants du XIXe siècle d’une orthographe nettement meilleure : même nombre de fautes (9) à 13 ans. Mais à 13 ans au XIXe siècle on est livré à la société alors qu’au XXe siècle, on est pratiquement au début de sa scolarité. SL 57

Le jeudi 11 février 1993

Danièle Manesse A l’Institut national de recherche pédagogique, elle s’emploie à étudier l’évolution de la connaissance de l’orthographe. « Comparaison de deux ensembles de dictées 1873-1987 Méthodologie et résultats » Paris 1989, avec André Chervel ainsi que « Les Français et l’orthographe 1873-1987 » Paris 1989 Calmann-Levy, toujours avec A.Chervel  

Pour écouter l’enregistrement de la soirée de lecture :

 

Licence Creative Commons
La Dictée de Danièle Manesse est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.

Les commentaires sont fermés.