Soirée de décembre 2003 : Condorcet et la croyance dans la science et le progrès

Jacqueline Feldman

présente

Condorcet et la croyance dans la science et le progrès 

Condorcet
Condorcet

 

Condorcet est le seul des Encyclopédistes à avoir vécu la période révolutionnaire. Jacqueline Feldman évoque son parcours scientifique, où les applications des mathématiques aux questions sociales occupent une place prépondérante, ses positions concernant les droits des femmes, le refus de l’esclavagisme, la nécessité incontournable d’une instruction publique. Un homme admiré, décrié, qui ne survécut pas à la tourmente de la Terreur mais dont les idées gardent une indéniable actualité.

SL 129

Le jeudi  11 décembre 2003

Jacqueline FELDMAN

Directeur de recherches honoraire au CNRS. Docteur en Physique théorique, elle rejoint la section de Sociologie au CNRS où elle travaille sur les méthodes mathématiques des sciences humaines, les femmes et le féminisme, la comparaison entre les problèmes éthiques et épistémologiques des sciences exactes et sociales.

Citons parmi ses publications :
“La sexualité du Petit Larousse ou le jeu du dictionnaire” Paris Éditions Tierce 1980
“Voyage mal poli à travers les savoirs et la science” Paris Éditions Tierce 1980 :
“Moyenne, Milieu, Centre : Histoires et usages” Paris Éditions de l’EHESS 1991 (co-direction avec G.Lagneau et B.Matalon)

Pour écouter l’enregistrement de la soirée de lecture :

Licence Creative Commons
Condorcet et la croyance dans la science et le progrès de Jacqueline Feldman est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.

Les commentaires sont fermés.