Soirée d’avril 2010 : Un éditeur et les femmes écrivains, le cas d’Hetzel et de Marko Vovtchok

Iryna Dmytrychyn

présente

voyage

Un éditeur et les femmes écrivains, le cas d’Hetzel et de Marko Vovtchok

Iryna Dmytrychyn a parlé, en décembre 2009, de Maroussiaet des problèmes de paternité de l’œuvre, entre l’auteur, Marko Vovtchok, et l’éditeur, Pierre-Jules Hetzel. Elle revient ici, au lendemain de la publication du Voyage en glaçon, histoires pour les enfants sages du XIXe siècle, avec une postface de Nicolas Petit et des illustrations d’Igor Mekhtiev.
Ce volume est placé sous le double nom d’auteur Marko Vovtchok et Pierre-Jules Hetzel. Il s’agit de la republication de sept contes pour enfants de la première publiés par le second dans les années 1860-1870. Cette soirée permet d’aborder plus généralement la question des rapports entre Hetzel et cette femme écrivain au pseudonyme masculin. Où s’arrêtent, ou plutôt ne s’arrêtent pas, les prérogatives d’un éditeur qui réécrit un manuscrit, surtout peut-être lorsque l’auteur est une femme ?

Le  18 avril 2010

Iryna DMYTRYCHYN

Historienne, traductrice et maître de conférences à l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco), spécialiste de l’Ukraine. Elle a effectué de nombreuses traductions, adaptations de livres pour enfants. Elle a préfacé l’édition de Maroussia édité par l’Harmattan.

Pour écouter l’enregistrement de la soirée de lecture 

Licence Creative Commons
Un éditeur et les femmes écrivains, le cas d’Hetzel et de Marko Vovtchok de Iryna Dmytrychyn est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.

Les commentaires sont fermés.