Soirée d’avril 2007 : Les femmes écrivains et le naturalisme

Laurence BROGNIEZ

présente

Les femmes écrivains et le naturalisme

Femme_ecrivant

La conférencière, s’appuyant en particulier sur le fonds de la BAI, met en lumière la présence souvent méconnue des femmes écrivains du XIXème siècle. Dans leur rapport avec l’école naturaliste, elle analyse le double mouvement faisant qu’elles ont été condamnées par certains comme inspiratrices du mouvement, par d’autres comme ayant été contaminées par lui. Une attention particulière est apportée à la personne de Marc de Montifaud.
SL 148

Le  5 avril 2007

Laurence BROGNIEZ

Auteur d’une thèse sur Préraphaélisme et symbolisme. Peinture littéraire et image poétique, elle enseigne à la faculté de Philosophie et de Lettres de l’Université Libre de Bruxelles. Ses recherches se sont poursuivies sur les rapports texte-image et plus particulièrement sur les peintres écrivains. Elle a publié dans la revue Le Magasin du XIXe siècle (numéro 2) un article sur Le naturalisme en bas-bleus: Marc de Montifaud et l’école de la chair.

Pour écouter l’enregistrement de la soirée de lecture 

Licence Creative Commons
Les femmes écrivains et le naturalisme de Laurence Brogniez est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.

Les commentaires sont fermés.