Soirée d’avril 2014 : Les anarchistes individualistes et l’Éducation

Les anarchistes individualistes et l’Éducation : conceptions pédagogiques et dispositifs autodidactes
L'anarchisme individualiste
L’anarchisme individualiste

par Anne Steiner

le 10 avril 2014

La composante anarchiste est primordiale dans les mouvements ouvriers de la fin du XIXè siècle et du début du XXè. Elle se divise en plusieurs courants, les anarchistes individualistes se différenciant notablement des anarcho-syndicalistes Persuadés qu’aucune révolution victorieuse ne pourrait enfanter un monde meilleur sans évolution préalable des mentalités, les anarchistes individualistes ont accordé une importance extrême à l’éducation, pour eux principal levier du changement social. Anne Steiner s’attache à dépeindre des modes de vie reflets d’une réflexion sur l’hygiène, l’organisation du travail, le temps à consacrer à l’épanouissement personnel, le rapport à l’autorité. La presse anarchiste individualiste, les brochures et les causeries se développent au service de l’auto-éducation des adultes.  Les réflexions portent aussi sur ce qu’aurait pu être une école véritablement émancipatrice, loin des modèles congréganistes et laïcs, que les anarchistes individualistes renvoyaient dos à dos.  

Maître de conférence en sociologie à l’université de Nanterre, Anne Steiner a publié plusieurs ouvrages sur les anarchistes individualistes qui collaboraient au journal l’anarchie (ed.L’Échappée.). Son dernier ouvrage : Rirette, l’insoumise, Mille Sources, 2013. 

Pour écouter l’enregistrement de la soirée de lecture :

Retour au programme détaillé

Licence Creative Commons « Les anarchistes individualistes » par Anne Steiner, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.  

Les commentaires sont fermés.