Rencontre de février 2019 : Une restauratrice au pays des Lumière(s), par Béatrice Valbin-Constant

Béatrice Valbin-Constant

Le samedi 16 février 2019,  de 17 h à 19 h

Restauratrice de films…, c’est quoi, Béatrice Valbin-Constant ?

Rencontre animée par Marc Durand-Lumière, archiviste historien de l’image, et Aline Lebert

Titulaire d’un Master universitaire en cinéma, Béatrice Valbin-Constant assure une noble tâche, très noble tâche même ! Elle sauvegarde notre mémoire cinématographique et repousse, jusqu’à l’extrême, la perte irréparable de nos souvenirs. Elle exerce un métier rare, très rare même, celui de restauratrice de films ; tellement rare qu’elles ne sont que deux en France à exercer cette activité.
Parmi ses nombreuses responsabilités, Béatrice Valbin-Constant a été, jusqu’en 2013, directrice technique de Studiocanal, et a assuré la restauration des films du catalogue de cette société (plus de 5 000). Avant toute chose, grande spécialiste du muet, la plus grande partie du corpus des films Lumière a bénéficié de son savoir. Un nombre considérable de films sont passés entre ses mains : citons La Grande Illusion, Fantômas, Plein Soleil.
Nous recevions ce samedi l’une de nos plus fines historiennes de l’histoire du cinéma ; en particulier du muet. Etre restauratrice des premiers films de l’histoire du cinéma, c’est aussi en être la gardienne. Cette professionnelle de l’image, est aussi une professionnelle de la mémoire.

Pour écouter l’enregistrement  :

 

Les commentaires sont fermés.