Rencontre avec Claude Kayat suivie de la 4ème nuit de la lecture à la BAI

Nous recevrons, le samedi 18 janvier 2020,de 17 heures à 22 heures.

Claude Kayat

qui présentera son œuvre romanesque vue à travers le prisme de l’Identité

Claude Kayat est un écrivaindramaturge, et artiste peintre, franco-suédois, né à Sfax, en Tunisie, le 24 juillet 1939 dans une famille juive. Sa famille quitte le pays en 1955 pour Haïfa, en Israël, où il réside pendant 3 ans. Depuis 1958, il vit à Stockholm, en Suède, où il termina ses études ; il s’y est marié, a eu des enfants, et a enseigné en tant que professeur de français et d’anglais. Parallèlement, il a mené une carrière de romancier en langue française, langue qu’il a toujours considérée comme sa langue maternelle, sans jamais avoir vécu dans le pays. Dans son écriture Claude Kayat explore des concepts comme l’identité, la nationalité, la couleur de peau et la religion. Il a également écrit 26 pièces de théâtre en français et en suédois.

Bibliographie :

  • Mohammed Cohen, Le Seuil, 1981 (prix Afrique méditerranéenne 1982)
  • Les Cyprès de Tibériade, La Table Ronde, 1987 (grand prix du Rayonnement de la langue française)
  • Le Rêve d’Esther, La Table Ronde, 1989
  • L’Armurier, Le Seuil, 1997 (prix Ève-Delacroix de l’Académie française)
  • Hitler tout craché, L’Âge d’Homme, 2000
  • Le Treizième Disciple, de Fallois, 2002
  • La Synagogue de Sfax, Punctum, 2007.
  • Le Café de Mme Ben Djamil , 2012
  • La Paria, Edition Maurice-Nadeau, 2019

Son dernier roman : La Paria

 

Puis nous enchaînerons des lectures libres d’extraits de ses ouvrages par des membres de la BAI, dans le cadre de la 4è nuit de la lecture.
Entrée libre  dans la mesure des places disponibles, et inscription obligatoire à travers le formulaire de contact

Les commentaires sont fermés.