Soirée de février 2004 : La Science triomphante

Francis Bailly

présente

Science triomphante

La science triomphante

Francis Bailly présente, avec une verve pédagogique certaine, un panorama des découvertes et avancées scientifiques du XIXe siècle. Comme il est physicien, la physique a les honneurs. Il insiste sur l’importance de la technique dans l’évolution de la science pendant ce siècle qui conduit sans doute à une vision mécaniste des choses. Il signale aussi que de grandes réussites matérielles sont associées à des catastrophes sociales. Il est peut-être gênant, pour les non scientifiques, que les mathématiques arrivent au milieu de la physique, de la chimie, de la biologie. En effet, contrairement à la physique, la chimie, la biologie, les mathématiques se définissent indépendamment d’un phénomène à représenter. L’exposé a le grand avantage d’évoquer la naissance des sciences sociales, les premières associations de travailleurs, le socialisme scientifique. Il signale par ailleurs que ces énormes progrès ont entraîné le scientisme, le positivisme (Saint-Simon, Comte, Berthelot : “le monde est sans mystère…”).
Francis Bailly conclut en donnant sa définition de la science qui consisterait en un remodelage permanent des théories, mais sans destruction. En science [comprendre : en physique], on ne cherche pas à trouver ce que sont les choses, on ne s’intéresse pas à l’essence même des choses, on construit seulement une objectivité. On construit un objet qui puisse être partagé par la communauté des intéressés (consensus).

On retrouvera, sous forme écrite, le contenu de cette conférence dans l’ouvrage L’Idée de science au XIXè siècle, huit soirées de lecture à la Bibliothèque des Amis de l’instruction du IIIè arrondissement, publié sous la direction de Jacqueline Feldman aux éditions de l’Harmattan en 2006.
SL 131

Le 12 février 2004

Francis BAILLY

Outre des engagements politiques, syndicaux, il a collaboré avec A.Gatti, homme de théâtre, a poursuivi une réflexion sur la kabbale et est chercheur honoraire (CNRS) à Meudon-Bellevue. Parmi ses publications citons :
“L’anneau des disciplines” AFCT 1991, “Pouvoir et société. Le regard du mosaïsme” L’Harmattan 2005 et, en tant qu’éditeur : “Sens et place des connaissances dans la société. Nous ne voulons pas chercher idiots” 3 vol. Ed du CNRS, 1986-1987

Pour écouter l’enregistrement de la soirée de lecture :

Licence Creative Commons
La science triomphante de Francis Bailly est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.

Les commentaires sont fermés.